Aujourd'hui, je vous emmène en balade au bord de la mer.  Ce matin là, le ciel n'était pas encombré de nuages et comme cela n'était pas arrivé depuis longtemps, bien trop longtemps nous quittons la montagne pour la mer. 

Je prends le parti de ne parler que des endroits qui m'ont plu. Ils ne seront pas nombreux sur la Côte Radieuse mais j'ai bien aimé Argeles-sur-Mer. C'est la plus grande station balnéaire de France, c'est aussi celle qui compte le plus de campings. Corollaire, elle est bondée en été et y circuler est souvent difficile, y stationner encore plus. En ce dimanche de mai, la visite était agréable.

Cette belle plage était recouverte de marais jusqu'au Moyen-Age. Ce sont les Templiers qui les ont asséchés dans le but d'en faire des terres cultivables. Port-Vendres Collioure était alors le seul port de la côte. 

La pinède qui borde la mer a été plantée en 1860. Les pins maritimes et parasols sont donc pour la plupart centenaires. Ce n'est que vers 1960 que les habitants de la région ont pris l'habitude de venir s'y détendre. L'expansion est depuis rapide et constante.

La promenade du bord de mer d'Argelès sur Mer est vraiment agréable mais le vent, vraiment trop insupportable! Heureusement les allées intérieures sont bien abritées et de multiples odeurs de fleurs sont portées par le vent.

Au loin, le massif des Albères dessine une jolie ligne d'horizon. On devine la silhouette de la Tour Madeloc qui domine Collioure. Ce sera la suite de notre promenade de ce jour de Pentecôte.

C'est un très bel endroit mais le vent d'autan et la tramontane sont souvent là pour gâcher le plaisir.

Au bout de la plage, c'est le quartier du Racou dont j'ai parlé ICI

Nous sommes aérés, ventés et cherchons un endroit plus calme... Nous le trouverons à Port-Vendres.

 

Merci de votre passage par ici.

 

Vos pourriez aussi aimer lire ceci :

Retour à l'accueil