Poursuivons notre balade dans Yvoire en quittant le bord du lac pour parcourir le village médiéval tout plein de charme Et sans sa kyrielle de touristes étrangers qui parcourent les ruelles au pas de charge et qui dévalisent les boutiques de souvenirs à deux sous, Yvoire est un village encore plus attachant.

En ce début mars ensoleillé, le village se refait une beauté.

Ses rues sont parfois encombrées d'engins qui améliorent ici et là les rues, les murs, la digue. Il vit sa vie.

Le jardin des senteurs s'organise, les restaurants dressent les tables et affichent leur menu. 

Et nous, promeneurs peu pressés, nous flânons, le nez en l'air, à la découverte de tous ces petits détails qui nous ont échappés lors de nos précédentes visites.

Un arrêt à la cristallerie Hubert s'impose même si c'est juste pour le plaisir des yeux. Elle expose des lustres modernes tout juste magnifiques. Finalement je me suis laissée tenter, raisonnablement.

Yvoire  ce sont aussi de bonnes adresses gourmandes comme l'hôtel du port avec sa terrasse juste au bord du lac ou encore le Jules Verne ou bien le Pré de la Cure, un peu à l'écart mais au service parfait. Que des bonnes raisons de se laisser aller à savourer en terrasse, des filets de perche du Léman ou juste un café,  avec une vue imprenable sur le lac, la rive suisse et les contreforts du Jura et les allées et venues des bâteaux blancs qui assurent les traversées vers la Suisse.

 

Fin d'hiver à Yvoire
Fin d'hiver à Yvoire
Fin d'hiver à Yvoire
Fin d'hiver à Yvoire

 

Laissons Yvoire, bien à l'abri derrière ses remparts, continuer à se préparer pour l'été mais nous reviendrons retrouver à nouveau cette ambiance la custre si particulière. 

En route pour le Jura tout proche.

Retour à l'accueil