Llivia, enclave espagnole en Cerdagne

Etudiant ma carte routière pour à la fois visiter les endroits les plus intéressants et ne pas trop nous éloigner de notre chemin vers Cadaqués, notre but final, je ne comprenais pas bien l'organisation des frontières. Je ne me croyais pas aussi près de l'Espagne. Et pour cause, l'Espagne est encore à quelques kilomètres... mais aussi à quelques mètres!

C'est ici l'enclave de Livia (prononcer Libia).

Voilà l'occasion de nous intéresser à la frontière entre la France et l'Espagne. Cette frontière est est longue de 623 km d'Est en Ouest et 602 bornes en précisent les limites .

Les bornes frontières de Llivia

45 bornes sur les 602 marquent la frontière autour de l'enclave de Llivia. Elles sont numérotées dans le sens anti-horaire à partir de la borne no 1 située au niveau de l'entrée de la route neutre (RD 68 des Pyrénées-Orientales) dans l'enclave. Ce point marque aussi la rencontre entre les communes françaises  de Bourg-Madame et Ur avec la commune  espagnole de Llívia .

 

La Cerdagne fit , au fil des ans, de nombreux allers-retours entre les royaumes de France et d'Espagne. C'est en 1659 par le traité des Pyrénées que son sort sera définitivement fixé. Signé par le cardinal Mazarin représentant Louis XIV et don Luis Haro représentant le roi Philippe d'Espagne, ce traité  fut signé sur l'île des faisans, une île au milieu de la Bidassoa qui est encore un territoire à la gestion partagée par l'Espagne et la France

Il fut alors décidé que la partie est du plateau de Cerdagne avec ses terres et ses villages sera rendue à la France.  

L'application de ce traité se révéla difficile puisque les espagnols considérant que Llivia, qui avait été élevé au grade de bourg par Charles Quint, était hors traité refusèrent l'application du traité.

Un an plus tard, il fut décidé que Llivia demeurerait espagnole. C'est donc une enclave d 1500 habitants sous administration espagnole. Police, fiscalité sont espagnoles. Reliée à l'Espagne par une route neutre, c'est aujourd'hui encore une ville typiquement espagnole qui contraste fortement avec les villages ruraux qui l'entourent.

 

C'est une petite ville de vacances ou les catalans et surtout les barcelonais viennent chercher l'hiver la proximité des stations de ski comme le  Pas de la case,  Font Romeu ou les Angles et l'été la fraicheur de ces hautes vallées de Cerdagne.

 

 

 

Llivia, enclave espagnole en Cerdagne

 

Les choses de la vie quotidienne sont parfois étonnantes. 

  • Les  enfants qui allaient au collège en espagne devaient montrer leur passeport matin et soir à leur passage en France. Cela est heureusement terminé.
  • Un croisement de route pose des problèmes de priorité, chaque pays revendiquant son droit à ne pas être géné par l'autre dans des propositions ubuesques aboutissant à la création d'un viaduc.

Comment faire compliqué....

 

Belles balades

Retour à l'accueil