C'est ni d'une belle balade ni d'un monument que je vais vous parler maintenant mais d'une très agréable maison d'hôtes.

Cherchant à faire étape en Chartreuse sur notre chemin vers la Vanoise et la soirée s'avançant, le guide du Routard, toujours en embuscade, s'est révèlé cette fois encore très utile.  Un coup de fil confirmant la disponibilité d'une chambre, il nous restait à trouver la dite "Ferme de la Bonne" .

Pas si simple dans ce dédale de petites routes de hameaux charmants, et de changements de direction "en veux-tu, en voilà". GPS aidant, nous sommes parvenus au pied des hautes falaises des Echelles,

Et quelle bonne surprise!. La vielle ferme de 1754 est accolée aux hautes falaises de la Chartreuse, frontière naturelle entre la Savoie appartenant à l'Italie et la France pendant de longues périodes.  Elle est rénovée  dans le respect  de l'environnement et s'intégre bien dans ce paysage si particulier.

 

Cette maison d'hôtes est située dans le petit village de Saint Christophe de La Grotte , près des Echelles en Savoie au pied des falaises de Chartreuse et juste au dessous de la voie Sarde. Nous sommes ici à L'ouest de Chambery au pied du Mont Granier.

 

 

Le site de Saint Christophe de la Grotte est un site historique a plusieurs titres. Des grottes préhistoriques, qui ont aussi servi de refuge à Mandrin, le voleur de grands chemins originaire de la région, le passage des Echelles entre la Savoie et la France, '' la voie sarde" , le monument Victor Emmanuel II roi d'Italie, les vestiges de la dernière guerre mondiale, le pont romain,  le choix est vaste pour faire de belles découvertes dans un rayon de quelques centaines de mètres.

La ferme Bonne de la Grotte près des Echelles

Si les  falaises qui dominent la maison sont austères, l'environnement immédiat est au contraire empreint de douceur.  Les monts du lyonnais au loin forme une sihouette toute en rondeurs.

Les vieux bâtiments du village apportent la touche d'autenticité que l'on aime et les maisons neuves alentour témoignent de la vie de ce joli endroit propice aux vacances en famille.

L'accueil, par notre hôtesse est chaud et bienveillant. L'intérieur de sa maison est chaleureux. L'esprit montagne est toujours respecté, interprété, On se sent bien dès les premiers pas dans cette grande  salle chauffée par un énorme poêle ( 3,5 tonnes !)

Tout dans la maison est étudié pour respecter l'environnement et ça se sent.

 

 

Les chambres sont à l'étage. Un escalier de bois nous y conduit. Elles portent toutes le nom d'un duc de Savoie. Une belle écriture raconte la vie de chacun. Nous aurons celle d'Amédée de Savoie.

 

 

Notre chambre est vaste et la salle de bain tout autant. Les huiles essentielles diffusent une odeur reposante. Tout est fait pour nous donner envie de "poser ses valises" et profiter de l'instant.

 

 

Les meubles de bois sont subtilement décorés 

 

et les tissus de la  Filature Arpin de Séez que nous connaissons bien, apportent une chaleur efficace.

 

Les autres chambres sont tout aussi charmantes. On aurait presque l'impression de vivre dans une  revue de décoration si ce n'était l'accueil chaleureux de la propriétaire. Des  massages bienfaisants sont librement proposés.

 

Nous n'avons pas prévenu suffisamment tôt pour profiter de la table d'hôtes mais internet regorge d'avis très positifs sur la qualité des repas. Notre hôtesse nous conseille de dîner aux Echelles dans un petit restaurant pizzeria qui "ne paie pas de mine".

Nous y avons diné de ravioles aux morilles cuisinées devant nous. L'odeur qui s'échappait des fourneaux nous annonçait une belle assiette et jen garde un bon souvenir. Un plat simple et sans chichi mais goûteux, assaisonné à point. 

Encore un mot sur le petit déjeuner, royal.! Le couvert , le bougeoir de céramique, l'odeur de pain grillé annoncent un bon moment. Le pain et les vennoiseries  faits maison, le gâteau de semoule aux raisins, le pain perdu délicieux, la confiture de pomme au sureau du jardin, le jus de pomme du voisin,  et j'en oublie... Nous partons vers la Grande Chartreuse presque à regret.

Quand  au prix? Celui d'un hôtel confortable mais impersonnel, froid et avec un petit déjeuner dit "continental". Le choix est vite fait.

 Je parle rarement des bons plans que nos rencontrons dans nos voyages. Je fais exception avec cette chambre d'hôtes car le rapport qualité /prix me semble excellent et la démarche de développement durable adoptée pour la gestion de l'eau et de l'énergie est remarquable . Les guides de voyages ne se sont pas trompés!

 

 

 

 

Merci de votre passage par ici

Profitez bien de l'été.

Retour à l'accueil