La Chartreuse est à la fois un massif montagneux situé entre Chambery et Grenoble

Elle a donné son nom à un ordre érémitique (d'ermites) crée en 1084 et toujours vivant dans ce massif de la Chartreuse. C'est aussi une liqueur d'un vert lumineux vendue dans le monde entier et dont la composition est tenue mystérieuse.

On ne peut donc pas quitter le massif de la Chartreuse sans chercher à nous imprégner du silence de la Grande Chartreuse. 

 

Monter jusqu'au monastère ne peut se faire qu'à pied en suivant sur deux kilomètres, une route ombragée qui monte jusqu'à un plateau adossé à la montagne. C'est dans cette vallée austère appelée le désert de Chartreuse, calme et tranquille que s'élève l'immense monastère. 

Une longue route ombragée et odorante monte tranquillement le long du Guiers mort, ruisseau tranquille, appelé ainsi par opposition  au Guiers vif et tumultueux. 

L'ail des ours est abondant et fortement odorant par cette chaude journée. Subitement me vient une envie de pesto d'ail des ours, sur le fond d'une tarte aux tomates ou en garniture de ravioles ou encore sur des pâtes fraiches. J'aime son goût aillé subtil et délicat. Je l'ai découvert dans les restaurants de la région des Grisons et de l'Engadine  en Suisse où il est couramment employé comme assaisonnement. 

Recette du pesto à l'ail des ours

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 2 minutes

Ingrédients (pour 6 Personnes) :

- 100 g de jeunes pousses d'ail des ours
- 40 g de pignons de pin
- 40 g de parmesan
- 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée de sel


Laver, équeuter et sécher l'ail des ours. Dans une poêle, faire griller à sec les pignons de pin.Râper le parmesan.Mixer tous les ingrédients et mettre dans un pot hermétique. Ajouter un filet d'huile d'olive sur la surface du pesto pour une meilleure conservation. Ne pas hésiter à bien saler pour une bonne conservation.

 

De loin, il peut ressembler à du muguet aux clochettes ébouriffées. pour en savoir plus cliquer sur le lien en bas de page.

Et si la botaniquee vous intéresse, cliquez sur le lien au dessous pour en savoir plus sur l'ail des ours.

Après ce petit intermède culinaire, nous reprenons  notre montée vers le monastère. Nous croisons une seconde voie d'accès ombragée. Puis au détour d'un virage on croise un élégant chemin et là les hautes toitures du monastère apparaissent.

Dominée par les hautes falaises typiques de la Chartreuse, le monastère est immense. La superficie des toitures est impressionnante. Comment entretenir tout cela?

 

Tournée vers le fond de la vallée et la montagne, l'entrée est surmontée d'un élégant clocheton. 

L'entrée est interdite aux visiteurs. C'est un des lieux spirituel les plus fermés au monde. Que se cache-t-il donc derrière ces hauts murs? Ses secrets fascinent toujours autant.

Un court-métrage lève (un peu) le voile sur la vie quotidienne des moines.

Une extrait du film Le grand Silence tourné en 2006

Des photos aériennes internet nous permettent de mieux nous représenter la toponymie des lieux.

Cet ermitage est le premier de l'ordre des Chartreux répondant à l'ordre cartusien. Les moines chartreux sont des moines ermites. Depuis mille ans les moines ermites se consacrent à Dieu par la prière et la contemplation, dans la solitude absolue de leur cellule, totalement coupés du monde. Ils sont environ 450 dans le monde répartis dans 23 monastères.Une quizaine ici.

Il y a derrière ces murs trente cellules (pas toutes occupées) réparties sur 250 m de galeries. Ces cellules sont de petites maisons individuelles à un étage, ouvrant sur un jardinet. Au rez de chaussée un atelier manuel et à l'étage une cellule au confort spartiate. Les moines trouvent ici un espace de solitude et de recueillement qui convient à leur vocation spirituelle..

Ce monastère est encore la "maison mère de l'ordre", détenant le secret de l'élaboration de la liqueur de Chartreuse.

C'est en silence que nous redescendons, comme nous sommes montés empreints d'une certaine serenité.

Cette approche des lieux et la recherche d'informations qui a suivi m'ont passionnée.

Approcher, un peu, ce monde du secret, nous emmène vers des découvertes surprenantes. Ce sont ces voyages innattendus qui sont souvent les plus enrichissants.

Il reste encore à parler le la liqueur et du musée installé non loin de là mais ce sera pour un autre jour....

Belles balades à tous

Retour à l'accueil